Le Blog de BENDRIHEM Haider, Le CRI pour le Changement: L’Algérie mérite mieux que son sort actuel:Démocratie, Justice et Dignité.

Militons pour la Refondation de l’Etat National. Justice, Équité, Liberté, Démocratie, Dignité, nos objectifs et les principes constants et indéfectibles de notre projet.

La Lettre de la honte

Posted by bendrihem-haider on mai 7th, 2010

dimanche, décembre 13, 2009

Lettre ouverte de Djamila Bouhired

A Monsieur le Président d’une Algérie que j’ai voulue indépendanteMonsieur,Je me permets d’attirer votre attention sur ma situation critique. Ma retraite et la petite pension de guerre que je perçois ne me permettent pas de vivre convenablement. D’ailleurs, mon épicier, mon boucher, ma supérette pourront témoigner des crédits qu’ils m’accordent. Il ne m’est jamais venu à l’esprit de compléter mes revenus par des apports frauduleux qui, malheureusement, sont très fréquents dans mon pays.Je sais que certains authentiques moudjahidine et moudjahidate sont dans la même situation, probablement plus critique. Je n’ai pas la prétention de les représenter ici, mais au poste où vous êtes, vous ne pouvez ni ne voulez connaître leur dénuement. Ces frères et soeurs, dont l’intégrité est connue, n’ont bénéficié d’aucun avantage. La somme qui leur serait allouée ne pourrait dépasser les honoraires généreux attribués aux députés et sénateurs, ainsi qu’à vous-même et à tous les alimentaires qui vous entourent. Ainsi, je vous demanderais de ne plus nous humilier et de revaloriser notre dérisoire pension de guerre afin de vivre dans un minimum de dignité le peu de temps qui nous reste à vivre. Avec mes sentiment patriotiques.Djamila Bouhired  

 Commentaire:

- Désolé chére Madame Bouhired, cette Algérie que vous pensiiez libre et indépendante, ne l’est que pour une minorité tenante du pouvoir, sous la fausse légitimité de pseudo-révolutionnaire. Les héros de la révolution  sont, soit morts que Dieu ait leurs ames sur le champ d’honneur, soit marginalisés comme vous. Madame sachez que le peuple compatit à votre désaroi car il se trouve tout aussi démuni, affamé, marginalisé méprisé. Madame que n’avez vous encore 20 ans pour venir à bout encore une fois de ce colon d’un nouveau genre? car une bonne partie de nos dirigeants se comporte avec ce peuple comme un nouveau colonisateur. Le pouvoir en place crée à chaque fois un nouveau ennemi tantôt les Communistes, tantôt les berberistes, tantôt les islamistes et aujourd’hui les mains et les amis de l’étranger, bref il se fait l’ennemi de tout un peuple et les tenants du pouvoir arrivent toujours avec les moyens de propagande et de répression dont ils disposent, à convaincre une partie de la population, qu’ils sont de la race des 22, mais ils se comportent avec ce peuple comme la race des Bigeard, des Massu et des Salan.
Ils sont toujours au pouvoir, ils se sentent même la conscience de ce peuple, donneurs de leçons, moralisateurs. Ils gardent ce peuple en situation de mineure perpetuelle, en utilisant tous les moyens. Ils mobilisent la force publique, l’argent public et l’administration publique contre la volonté du peuple au nom de ce même peuple pour se pérenniser au pouvoir. Le peuple reste responsable et même plus responsable que ses mêmes responsables pour éviter le pire à ce pays mais jusqu’à quand peut-il tenir contre cette injustice, ce mépris et cette arrogance?

- Une lettre au président algérien de la part d’une Héroine de la guerre d’Algérie Djamila Bouhired, qui n’arrive même pas à vivre décemment de sa retraite alors que durant la campagne présidentielle de la honte de 2009, un inconnu de la révolution, devenu président à vie, a dépensé avec l’argent de l’Etat, presque un milliard de dollars pour son plaisir personnel( avion présidentiel, résidences, etc..), c’est scandaleux.

 - Quand un “Pouvoir” n’arrive même plus à sauver les apparences, c’est qu’il est en pleine déliquéscence, qu’il est proche de l’explosion…Haider Bendrihem

 

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 33 articles | blog Gratuit | Abus?